Bonheur au travail

La poursuite de l’évolution vers le bonheur au travail en Belgique

By avril 20, 2019 No Comments
de verdere transformatie naar werkgeluk

Vu l’épidémie de burn-out, il est grand temps que nous osions donner la priorité au bonheur au travail. Les premiers pas sont plutôt lents en Belgique ; il est donc grand temps d’agir en nous concentrant sur les points à améliorer et en passant à la vitesse supérieure au cours des prochaines années.

Le bonheur au travail sur papier

En théorie, toutes les entreprises belges travaillent activement à l’élaboration d’une grande stratégie de bien-être. Hélas, notre sacro-sainte prédilection pour les structures et les cadres légaux (cf. également cet article) limite trop souvent la théorie à la simple rédaction de documents. Et comme Justine Henin l’a dit de manière très pertinente il y a quelques années : “Nous ne jouons pas sur papier, mais sur le terrain.” La question est de savoir si les entreprises oseront faire le pas pour mettre en œuvre une réelle stratégie de bien-être débouchant sur le bonheur au travail et mettant un terme à cette prolifération d’enquêtes et de checklists ou autres rapports et titres ronflants. Il est clair que les entreprises doivent avoir une stratégie étayée, mais cette stratégie ne pourra être valablement évaluée que lorsqu’elle aura effectivement été mise en œuvre. Il faudra sans aucun doute procéder par essais et erreurs.

Le côté positif du bonheur au travail

Aujourd’hui, le bien-être au travail est souvent un concept simplifié, souvent limité par les professionnels des RH à l’ergonomie, au harcèlement au travail et à la vitalité. Il y a tant d’autres aspects sur lesquels il faudrait travailler ! Tout ne se limite pas aux seuls risques (psychosociaux). D’ailleurs, les choses prennent une autre dimension quand on se concentre non plus sur le seul bien-être, mais sur le bonheur au travail. Le bonheur au travail repose sur le fait de donner un sens au travail ainsi que sur la confiance et la communication. Ces clés positives permettent de renforcer la résilience et la résistance de la population active face au stress professionnel qui envahit, tel un tsunami, la vie de nombreux travailleurs.

Une sphère tabou

Le stress au travail reste encore entouré d’un certain tabou. Nombreux sont ceux qui vivent mal et peu sont ceux qui osent admettre en souffrir. Dans nos formations sur le bien-être, bon nombre de gens nous demandent s’ils vont aussi apprendre des exercices qu’ils pourront faire discrètement au travail. “Que vont penser mes collègues si je me concentre sur mon bien-être ?” Aucune idée ! Aux Pays-Bas, les collègues n’ont pas l’air de s’en préoccuper. Il est clair que nos voisins du Nord ont une approche beaucoup plus positive de la chose. Ils parlent ouvertement du bonheur au travail et se focalisent sur les facteurs de renforcement plutôt que sur une approche curative qui n’est adoptée que si les gens tombent (risquent de tomber) malades.

Investir dans le bonheur au travail

Tout comme lorsqu’il s’agit d’éteindre un incendie, un feu qui couve demandera moins d’effort qu’un bâtiment en proie aux flammes. Moins d’efforts signifient aussi moins d’argent. Le bonheur au travail n’a pas de prix, mais représente surtout une opportunité d’investissement. Et le retour sur investissement est très élargi et a été prouvé à maintes reprises. Il a aussi été démontré que les coûts de l’inaction nous rattrapaient tôt ou tard.

La lumière au bout du tunnel

Morale de l’histoire : nous avançons très prudemment en Belgique, mais nous sommes sur la bonne voie. De nombreuses entreprises comprennent l’urgence de l’action constructive pour endiguer l’épidémie de surmenage et de burn-out. Nous avons encore du chemin à parcourir, mais grâce à un groupe de plus en plus grand de believers en tête du peloton, les poursuivants devraient incontestablement les rattraper rapidement. L’espoir fait vivre ! Nous espérons que l’espoir deviendra la puissante locomotive du bonheur au travail.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les flux qui définissent la dynamique actuelle du bien-être au travail et du bonheur au travail ? Lisez dès lors aussi l’article suivant : l’impact de la révolution informationelle

Pour en savoir plus sur le sujet et découvrir de nombreux autres aspects du bonheur au travail, nous vous conseillons le livre Van Welvaart naar Werkgeluk.

 

 

You may also like