Bonheur au travail

10 choses à savoir sur le bonheur au travail (2)

By avril 22, 2018 No Comments
werkgeluk inzichten

Tout le monde sait désormais que c’est au Danemark que les gens sont les plus heureux. Il occupe d’ailleurs le haut du classement des pays les plus heureux au monde depuis plusieurs années déjà. Le Danemark enregistre d’ailleurs non seulement un score remarquable sur le plan personnel mais s’occupe également du bonheur au travail. 

C’est avec plaisir que nous partageons avec vous cinq éléments fondamentaux supplémentaires de leur philosophie du bonheur au travail.

Votre bonheur est de votre ressort

En tant que travailleur, il vous incombe de prendre des initiatives et des actions pour que votre travail vous ravisse au jour le jour. C’est une tâche spécifique et personnelle. Chacun procèdera donc différemment. 

Ni votre supérieur, ni vos collègues, ni votre entreprise ne sont responsables de votre bonheur, et tout le monde n’éprouvera pas le même bonheur dans les mêmes situations. En tant que travailleur, vous ne pouvez pas non plus contrôler ce que font les autres ni la structure de votre environnement de travail. Vous pouvez uniquement décider de vos propres actions et initiatives. Vous pouvez déterminer ce qui vous rend heureux, là où vous pouvez et voulez agir et si vous souhaitez remédier à une situation qui ne vous convient pas. 

La responsabilité de l’entreprise et des supérieurs hiérarchiques

Le bonheur au travail est donc du ressort de chaque travailleur, ce qui ne veut pas dire que les supérieurs hiérarchiques et les entreprises ne jouent pas un rôle important au niveau du bonheur ressenti par les travailleurs. Il incombe aux supérieurs hiérarchiques et aux entreprises de créer un environnement favorable et une culture d’entreprise motivante où les travailleurs pourront se sentir facilement heureux au travail. Un environnement professionnel où les travailleurs auront la possibilité de façonner leur bonheur professionnel. 

Les politiques et les procédures

Œuvrer au bonheur professionnel peut effectivement se traduire par une solide stratégie en matière de bien-être et de bonheur au travail, mais les projets, les règlements et les procédures ne suffisent pas à eux seuls. Le bonheur au travail dépend aussi de toutes les petites initiatives significatives que l’on peut prendre ‘immédiatement’ entre collègues chaque jour : le salut cordial adressé aux collègues le matin, le petit coup de pouce donné de-ci, de-là, le temps consacré à la célébration des petites et grandes victoires, etc. C’est un état d’esprit et une attitude que nous pouvons adopter et nourrir chaque jour. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

La récompense

Le bonheur au travail n’est pas stimulé par une compensation financière. Les primes, augmentations, avantages extralégaux, etc. sont autant de petits stimulants qui ne contribuent que pour une petite part au bonheur professionnel. Personne ne pourra résister à un travail fade et monotone dans un environnement banal même si vous offrez un salaire extrêmement élevé. 

Différentes études ont mis en avant ce qui importait vraiment. Il s’agit de deux choses : d’une part, la contribution à un tout plus grand grâce aux efforts personnels et, d’autre part, les gens avec lesquels vous devez collaborer. Bref, réaliser quelque chose de beau avec des personnes agréables est ce qui nous rend vraiment heureux.

La baguette magique

Le bonheur au travail ne s’acquiert pas si facilement. Il faut y travailler. Cela demande des efforts, de la concentration et une approche à long terme, tant de la part du management que des travailleurs, qui doivent unir leurs efforts pour faire ressortir le meilleur de chacun d’entre nous.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont vous pouvez dynamiser le bonheur professionnel de vos collaborateurs, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Nous vous conseillons également le livre du fondateur de Woohoo Inc, Alexander Kjerulf, Leading with happiness. Lisez également les “10 choses à savoir sur le bonheur au travail (1è)”

You may also like